Forest

Paris, restaurant du Musée d’Art Moderne
Livraison septembre 2020
Capacité du restaurant intérieur : 90 personnes
Capacité du restaurant extérieur: 200 personnes

Show More
Restaurants
2020

Conçu comme un refuge au coeur de l’hyper-ville, le restaurant du Musée d’Art Moderne de Paris prend des airs de repaire brutaliste alliant travail des textures de bétons, végétation rampante et décor feutré sous la houlette du studio Uchronia.
Au cœur de cette forêt urbaine, un restaurant organique, convivial, de partage et responsable, orchestré par le jeune chef montant Julien Sebbag. Un lieu qui ne ressemble à aucun autre : à la fois innovant et avant-gardiste, Forest allie avant tout l’éco-responsabilité, la diversité et la bonne humeur en plein Paris.

LE SITE BRUT POUR INSPIRATION
Béton banché, conservation d’un carrelage existant à l’entrée ou encore touches de bleu profond et de tabac, si Forest plonge le visiteur dans la continuité de l’esthétisme du Musée d’Art Moderne, ce dernier étonne avant tout par une identité forte, inspirée du site dans lequel il s’installe. C’est en effet dans l’entresol de l’institution que le restaurant ouvrira ses portes fin mai 2020. Vestige de l’exposition universelle de 1937 pour laquelle fut construit le musée, l’espace est en réalité un trésor de brutalisme avec ses colonnes de béton, ses très grandes hauteurs sous plafond et ses volumes constructivistes. Lignes simples, matériaux bruts et structure poteaux/poutres béton s’imposent alors pour Uchronia, souhaitant conserver et révéler le caractère élémentaire du lieu.

Un site brut, désormais apprivoisé par un décor feutré, habillé de tissus chaleureux et de luminosités en dialogue, le plafond puit de lumière de l’agora répondant notamment aux lampes de pierre volcanique et aux imposantes fenêtres de la grande salle. Scène aux allures dramatiques, l’ensemble est avant tout un lieu de vie et de télescopages, à l’image de cette rencontre entre des matériaux hyper-urbains et une nature reprenant ses droits dans ce refuge post-apocalyptique.

QUATRE ESPACES COMME QUATRE ACTES
Véritable théâtre de la vie artistique parisienne, Forest s’articule autour de quatre espaces - la terrasse, l’entrée, l’agora et la grande salle - liés entre eux par une même volonté de convivialité. Différentes, mais complémentaires, les salles et leurs atmosphères évoluent également au cours de la journée, à mesure que s’ouvrent et se ferment les portes du musée, faisant à la fois de Forest le restaurant du Musée d’Art Moderne de Paris et, le soir venu, le repaire d’une faune délicieusement épicurienne et diverse.

Entre création et construction, Uchronia signe avec Forest un lieu fort, à la fois hommage architectural au brutalisme et lieu de vie chaleureux, aussi impétueux que la nature qui, par touches effrontées, reprend ici peu à peu ses droits.